L’INDUSTRIE DE LA MENUISERIE

Notre firme vous assurera :

  • la définition du groupe des producteurs qui correspondent à vos besoins,
  • le choix des meilleurs producteurs,
  • l’organisation des rendez-vous avec des fournisseurs potentiels,
  • les services d’un interprète et d’un guide,
  • les services de traduction,
  • la réservation des billets d’avion et de train ainsi que du logement à un hôtel,
  • la location de voiture.

Ci-dessous nous présentons nos analyses exemplaires concernant l’industrie de la menuiserie. Elles décrivent la situation dans le monde et en Pologne. Nous encourageons aussi à vous familiariser avec l’offre spécialement adaptée aux clients de l’industrie de la menuiserie.

L’industrie de la menuiserie dans le monde

La condition de la branche de menuiserie est strictement liée à la situation sur le marché de bâtiment. L’année 2011 a été de nouveau l’année difficile pour l’industrie de construction. À vrai dire on n’observe pas les chutes au comparison avec les années précédentes mais il y a une stagnation dans la branche de plus en plus visible. En géneral, les dépenses dans la branche ont augmenté de 0,5 % et ils ont atteint le niveau de 4,6 billions USD qui est toujours le résultats plus bas qu’en 2007, avant la crise. Le moteur principal de la croissance, même la minimale, sont les pays en développement. On prévoit quand même une stagnation qui peut résulter au visions pessimistes pour l’avenir.

Tous les régions de monde sauf l’Europe de l’Ouest et l’Amérique du Nord en 2011 ont observé l’augmentation de pourcentage des dépenses pour la construction. Les valeurs les plus hautes ont été observées en Asie et en Amérique Latine. La Chine a été un marché de construction le plus grand en 2011 de même qu’en 2012 s’il s’agit des dépenses. Les places suivantes ont été occupées par les États-Unis, le Japon et l’Allemagne.

La construction globale. Les dépenses en 2011 (Mrd USD); industrie de la menuiserie

Parmi les marchés de construction les plus grands seulement la Chine se caractérise par la tendance de développement. De plus, elle se développe au rythme le plus rapide dans le monde. Il vaut mieux mentionner l’Inde et le Brésil qui ont augmenté ses dépenses à la construction respectivement par 8 % et 6 %. Comme il a été déjà mentionné, aux régions de l’Europe de l’Ouest et de l’Amérique du Nord on observe la stagnation à la branche de construction avec une diminution des dépenses à la construction de plus en plus perceptible.

La construction globale. La croissance des dépenses pendant les années 2011-12 (changement en %); industrie de la menuiserie

L’industrie de la menuiserie en Pologne

La condition de la branche de la menuiserie est strictement liée à la situation sur le marché de bâtiment. En Pologne pendant les dernières années malgré le ralentissement économique en presque toute l’Europe la dynamique de la production dans ce secteur constamment augmentait.

La dynamique de la production de construction en Pologne pendant les années 2007-2010 (2005 = 100); industrie de la menuiserie

La vente de la menuiserie dépend de la demande individuelle, des investissements immobiliers, des commandes publiques et de l’exportation des services de construction et rénovation. Depuis quelques années la demande individuelle reste au niveau de 70-80 mille d’appartements vendus par an. Le nombre de nouveaux appartements donnés à l’éxploitation en 2012 s’est élevé à plus que 63 mille (la croissance de 29,4 % par rapport à l’an 2011). Le nombre de permissions de construire a augmenté et cela témoignait que la construction de logement avait de bonnes pérspectives.

De nouveaux appartements sont financés principalement par des fonds des investisseurs individuels. Leur part dans les investissements de logement est au niveau de 70,1 %. Les investisseurs individuels en 2010 ont construit 10,5 % d’appartements de plus qu’il y a une année et en 2011 – 7,4 % de plus. De suite, le bas niveau de la confiance des consommateurs en promoteurs immobiliers, les difficultés financières de ces sujets et le grand risque de ces investissements découragent d’acheter des appartements des promoteurs immobiliers. L’obtention d’un crédit hypothécaire par les personnes qui gagnent moins peut aussi être un problème.

La situation immobilière est beaucoup influencée par les prix des produits de construction et d’aménagement des appartements. En années 2009-2010 les prix ont augmenté par 5,1 % et jusqu’au milieu de l’année 2011 encore par 0,2 %. Les dépenses pour un appartement à cause de l’augmentation des prix s’agrandissent fortement et le niveau d’inflation limite le pouvoir d’achat des preneurs ainsi qu’il suscite l’augmentation des coûts de l’activité des entreprises et l’augmentation des coûts de l’investissement.

Le marché de la menuiserie de construction est un des secteurs de l’économie polonaise qui se développent le plus rapidement. L’adhésion à l’Union Européenne et l’abolition des barrières douanières de l’accès des fenêtres polonais aux marchés riches et absorbants de l’Europe de l’Ouest ont été un moteur de ce processus.

Le marché polonais des fenêtres est exceptionellement divisé. Plus que 2 mille producteurs fonctionnent sur lui et aucun d’eux ne possède la part de marché plus grande que 2 %. En 2010 les plus grandes parts du marché ont appartenu aux firmes Fakro, NB Polska (les producteurs des fenêtres de toit), Drutex et Dobroplast (les producteurs des fenêtres PVC). Selon les experts du Centre des Analyses Industrielles il faut s’attendre à la consolidation du marché compte tenu des revenus diminuant de beaucoup de petites unités.
L’information présentée par le journal économique “Puls biznesu” montre qu’en 2010 en Pologne on a produit 20 millions de fenêtres et portes valus 9,2 milliards PLN. À cause de l’essor anémique pendant les années dernières les firmes de plus en plus cherchent la possibilité de gagner sur la vente à l’étranger.

Le Centre des Analyses Industrielles fait savoir que 58 % de fenêtres produits en 2010 en Pologne ont été utilisé pour remplacer de vieux modèles (51 % de cela en construction de logement), 12 % ont été utilisés dans bâtiments nouveaux (9,5 % en construction de logement) et 30 % de la production ont été exportés.

La structure de la vente des fenêtres produits en Pologne en 2010 (%); industrie de la menuiserie

S’il s’agit du nombre de fenêtres produits, les entreprises polonaises ne sont inférieures qu’aux firmes allemandes, britanniques et françaises et en comptant aussi des portes ¬– aux firmes d’Italie et d’Espagne. Actuellement la Pologne est quand même le plus grand producteur européen des fenêtres en PVC et bois ainsi que le producteur et le vendeur des fenêtres de toit. La téchnologie moderne de la production et toujours bas frais de travail sont aussi les atouts des entreprises polonaises. Le gouvernement mène le programme qui soutient l’exportation des fenêtres polonais – pur accomplir ce tâche on va consacrer quelques dizaines de millions PLN dans un proche avenir. Les informations de CAI basées sur les données de l’EUROSTAT et des sources officièles polonaises disent que pendant les années 2004-2011 la valeur de l’exportation polonaise de la menuiserie de construction a augmenté presque trois fois – de 315 à 890 millions euro et si’il s’agit des fenêtres PVC – presque 6,5 fois, de 65 à 425 millions EUR. Le graphique ci-dessous présente la valeur de l’exportation polonaise de la menuiserie de construction pendant les années 2004-2010.

L'exportation de la menuiserie polonaise (Mio EUR); industrie de la menuiserie

Les exporteurs les plus grands des fenêtres PVC en 2010 (en Mio EUR); industrie de la menuiserie

Les directions principales de l’exportation de la menuiserie polonaise de construction sont les états de l’Europe de l’Ouest, avant tout l’Allemagne, le Danemark et la Grande-Bretagne.

Les directions principales de l'exportation de la menuiserie polonaise en 2010 (Mio EUR); industrie de la menuiserie

Comme il résulte des données de l’Association Allemande de l’Industrie de Fenêtres (allem. VFF), le marché européen des fenêtres, après avoir baissé de 22,4 % en 2009, s’est stabilisé en n’augmentant que de 0,4 % au niveau de 128,8 millions exemplaires vendus qui a signifié la croissance de 1,69 millions pièces par an. Parmi les pays européens seulement l’Allemagne et la Pologne ont observé l’augmentation de la valeur du marché des fenêtres et la Pologne reste un marché unique avec la croissance innterrompue dès 2008. Bientôt en Pologne, comme dans beaucoup de pays, les travaux de réhabilitation thermique des bâtiments peuvent devenir un facteur qui actionne la croissance du marché des fenêtres, comme il a été efficace en cas de la demande en Allemagne. Dans ce but dans plusieurs pays européens (p.ex. en Allemagne et en France) on indroduit les programmes gouvernementaux du soutien des économies d’énergie.

En Pologne, comme en Russie et en Turquie, plus que 70 % de vente échoit aux fenêtres PVC. En Europe cette tendance a été un peu freinée – en 2009 leur part dans l’ensemble de la vente a toujours été haute au niveau de 56 % mais cela a signifié la chute de 2 points de pourcentage par an. Suite à la popularisation des fenêtres passifs (économisant l’énergie), qui est lié à la tendance à économiser sur les factures causée par le ralentissement économique et la situation mauvaise sur le marché de travail, leur part dans la vente européenne doit augmenter à moyen terme. Les produits fait de matériaux alternatifs, p.ex. de bois ou de métal, deviennent la concurrence de plus en plus sérieuse pour les fenêtres PVC. Tandis que les profils de matières plastiques dominent en Europe de l’Ouest, Céntrale et de l’Est, les Scandinaves préfèrent les produits de bois.

Présentez-nous vos entreprise et besoins d’exportation

1 + 3 = ?